Google Play

Chargé de Programme Urgence NOB

Publiée le 12.02.2020

Entreprise

Site Internet : http://fr.wfp.org/countries/burundi
Secteur d´activité :
Activités associatives
Offres d´emploi : Voir toutes nos annonces
Le Programme alimentaire mondial est l'organisme d'aide alimentaire de l'ONU. Le PAM est la plus grande agence humanitaire qui lutte... lire la suite

Détails de l'annonce

Poste proposé : Chargé de Programme Urgence NOB

Le PAM recherche des candidats de la plus haute intégrité et du plus grand professionnalisme qui partagent nos principes humanitaires. La sélection du personnel se fait sur une base concurrentielle et nous nous engageons à promouvoir la diversité et l'équilibre entre les sexes. Le Programme alimentaire mondial des Nations Unies(PAM) est la plus grande agence humanitaire qui lutte contre la faim dans le monde entier. La mission du PAM est d'aider le monde à atteindre l’objectif Faim Zéro d’ici 2030. Chaque jour, le PAM travaille dans le monde entier pour s'assurer que les populations les plus vulnérables, en particulier les femmes et les enfants, puissent avoir accès aux aliments nutritifs dont ils ont besoin chaque jour.

CONTEXTE ORGANISATIONNEL ET DESCRIPTION DU PROJET

Le Burundi est un pays enclavé, à faible revenu et à déficit vivrier dans une situation fragile. Les tensions sociales et politiques résultant des élections présidentielles contestées d'avril 2015 ont eu un impact négatif sur l'activité économique et la sécurité alimentaire et nutritionnelle de la population. Le Burundi se classe 184ème sur 188 pays dans l'indice de développement humain 2016 et 108 sur 159 pays dans l'Indice d'inégalité de genre. Avec une population estimée à 11,7 millions en 2017, le Burundi a la deuxième densité de population en Afrique subsaharienne. La croissance démographique, à 3,3%, est parmi les plus élevées au monde et aggrave la pression sur les terre. Plus de 45% des Burundais sont des enfants de moins de 15 ans. Près de 65% de la population vit en dessous du seuil de pauvreté, majoritairement dans les zones rurales. Les pauvres sont fortement tributaires des secteurs agricole et informels, caractérisés par une production et des revenus peu fiables. Selon le Rapport mondial sur la faim de 2014, le Burundi a le score le plus élevé de la faim dans le monde. La topographie accidentée et la haute altitude du pays rendent la population particulièrement vulnérable aux risques naturels et aux catastrophes. La Stratégie nationale de prévention des risques et de gestion des catastrophes (2012-2015) a signalé que les principaux risques sont les sécheresses, les inondations de marécages et de bas-fonds et les coulées de boue. En 2015, plus d'un tiers de la population a été touché par des événements climatiques extrêmes, qui ont provoqué le déplacement de 42 000 personnes. Les troubles politiques ont provoqué 150 000 déplacés internes et plus de 400 000 Burundais, dont la moitié sont des femmes, ont cherché refuge dans les pays voisins. Entre 2017 et 2019, près de 20,000 personnes sont revenues, et plus de 200,000 sont attendues dans les mois qui viennent.

Le Plan Stratégique Pays Intérimaire 2018-2020 du PAM pour le Burundi s'attaque aux défis et lacunes en matière de lutte contre la faim, identifiés dans le cadre d'un processus consultatif avec le gouvernement ainsi que d’autres parties prenantes. Au Burundi, le produit intérieur brut par habitant est le deuxième le plus bas au monde, et près de 65% de la population vivent dans la pauvreté. Le PAM étendra ses activités novatrices aux interventions visant à sauver des vies, à l'appui aux petits exploitants agricoles et aux marchés agro-alimentaires, au renforcement de la résilience et à la lutte contre la dénutrition. Le PAM s'emploie à intégrer les filets de sécurité dans le système de protection sociale, contribuant à des progrès durables vers la réalisation de la faim zéro. Cela englobe le soutien aux politiques nationales et le renforcement des systèmes et des institutions. Ce Plan Stratégique Pays Intérimaire met un accent particulier sur l'autonomisation économique des femmes et les approches transformatrices de genre. Ce Plan Stratégique Pays Intérimaire soutiendra les objectifs du pays en matière de lutte contre la pauvreté, la dénutrition et l'élimination de la faim à travers les cinq effets stratégiques suivants:

  • Les populations touchées par la crise, y compris les réfugiés vivant dans les camps, les déplacés internes et les rapatriés se trouvant dans les zones ciblées, sont en mesure de satisfaire leurs besoins alimentaires de base tout au long de l'année ;
  • Les ménages en insécurité alimentaire dans les zones ciblées ont un accès sûr à des aliments adéquats et nutritifs tout au long de l'année;
  • Les enfants, les adolescentes et les femmes et filles enceintes et allaitantes dans les provinces et les communes ciblées ont un état nutritionnel amélioré tout au long de l'année;
  • Les petits exploitants agricoles et les communautés en insécurité alimentaire, vivant dans des zones ciblées, ont des moyens d’existence améliorés pouvant mieux répondre aux besoins en matière de sécurité alimentaire et de nutrition d'ici 2020;
  • Les partenaires gouvernementaux, humanitaires et de développement ont accès à une gestion de la chaîne d'approvisionnement et à une logistique efficace tout au long de l'année.

La plate-forme multisectorielle pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle dirigée par la Présidence de la République assure l'intégration et les synergies des partenaires appuyant les objectifs du gouvernement visant à éradiquer la faim. Le PAM participe à la programmation et à la mise en œuvre conjointes des interventions avec d'autres organismes des Nations Unies, particulièrement l'Organisation des Nations Unies pour l'Alimentation et l'Agriculture (FAO), le Fonds International de Développement Agricole (FIDA), le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), le Fonds des Nations Unies pour l'Enfance (UNICEF), le Fonds des Nations Unies pour la Population (FNUAP), l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et ONU Femmes. Le Programme Alimentaire Mondial des Nations Unies au Burundi (PAM/ONU) recherche pour les besoins de son Bureau de Pays, les services d’un Chargé de programme responsables des activités d’urgence.

TÂCHES ET RESPONSABILITÉS CLÉS:
Sous la supervision directe du Chef de l’unité du Programme, le détenteur du poste sera en charge de la gestion et coordination des activités de préparation aux urgences et de réponse aux crises, incluant la planification, la mise en œuvre et le rapportage des activités et en partenariat avec les responsables fonctionnels afin de favoriser, ou possible, la transition entre la réponse a l’urgence et la résilience (nexus).

Ses fonctions spécifiques se trouvent résumées dans les points suivants :

  • Évaluation, conception, planification des programmes d’urgence
  • Sous le leadership du chef de programme, en collaboration avec les unités du PAM concernées (particulièrement Supply Chain et le VAM) et en collaboration avec le gouvernement et les autres partenaires, veiller à ce que les évaluations d'urgence soient exécutées et que les résultats soient pris en compte dans la formulation de la stratégie de réponse, y inclus les stratégies de sortie ;
  • Assurer que la modalité d’intervention (cash, vivres, combinaison) soit choisie en base d’une analyse rigoureuse ;
  • Assurer la rédaction de rapports d’évaluation dans le plus bref délai ;
  • Veiller à ce que le CO, le bureau régional et le siège du PAM soient au courant des développements humanitaires et de la réponse du PAM, à travers des informations et consultations régulières ;
  • Coordonner l'élaboration de tous les plans et budgets de mise en œuvre des activités de réponse aux urgences dans le cadre du programme et de la stratégie d'intervention d'urgence convenus ;
  • Contribuer dans les efforts du CO dans la mobilisation de ressources pour les projets d'urgence en soutenant la préparation de propositions de financement ;
  • Contribuer à la formulation et à la révision du ICSP et/ou propositions pour « Immédiate Response » window ;

2. Gestion des activités d'urgence et mise en œuvre

  • Maintenir une surveillance continue de la situation d'urgence humanitaire en développement et ajuster les activités en conséquence.
  • Etablir des partenariats stratégiques et opérationnels avec les partenaires coopérants et d’autres partenaires (CICR, FICR, partenaires RRM, etc.) ;
  • Etablir des Field Levels Agreements et/ou d’autres protocoles d’accord soient signés le plus rapidement possible en cas de réponse d’urgence ;
  • Assurer une coordination stratégique avec partenaires pour que la réponse d’urgence soit, ou possible, suivie d’une phase de redressement/et ou actions visées à augmenter la résilience des personnes et des communautés affectées par la crise ;
  • Assurer la participation active a toutes les réunions de coordination des activités d’urgence, y inclus les réunions régulières a niveau des camps de réfugiés ;
  • Veiller à ce que les différentes activités prévues par la repose soient mises en œuvre de manière coordonnée et cohérente, en interne avec les bureaux terrain et autres unités ainsi qu’en externe avec les acteurs concernés
  • Surveiller en permanence les projets et mettre en évidence les risques potentiels pour la réalisation des activités
  • Assurer que les activités d'urgence sont menées conformément aux normes minimales de Sphère et à la charte humanitaire en matière de réaction aux catastrophes ;
  • Veiller à la mise en place des comités de plaintes et au suivi à niveau de tous les sites d’intervention
  • Fournir le support nécessaire aux bureaux de terrain et aux collègues impliqués dans la gestion et le suivi des activités relatives aux urgences.

Etablir des contacts avec le mécanisme RR en vue d’établir des possibilités de coordination et de partenariat
Suivi et Evaluation et rapportage
 

  • En collaboration avec l’unité M&E, assurer le suivi rigoureux des activités liées à la réponse d’urgence en accompagnant la formation et le renforcement des capacités du staff du PAM et des partenaires stratégiques et de mise en œuvre ;
  • Suivre les résultats des activités afin de s’assurer que les objectifs stratégiques sont atteints, que la qualité du programme est appropriée et que les délais et le budget imparti sont respectés. Suivre les progrès et initier des corrections selon les besoins de manière proactive.
  • Organiser des revues après action, le cas échéant, et documenter les leçons apprises et bonnes pratiques de la réponse ;
  • Préparer les rapports d’exécution des activités liées à la réponse d’urgence, y inclus les rapports spécifiques exiges par les bailleurs ;
  • Contribuer de forme significative a la rédaction du Annual Country Report du PAM et de tout autre produit (Factsheets, leçons apprises, etc.)

4. Gestion budgétaire et personnel

  • Exercer le rôle de « activity manager », gérer le budget des activités relatives aux urgences, suivre les dépenses en fonction des produits et résultats, suivre les grants en fonction de leurs échéances et des restrictions des bailleurs ;
  • En étroite collaboration avec l’unité de gestion de budget et l’unité supply chain, suivre de près et gérer le pipeline urgences de forme optimale.
  • Superviser le personnel sous sa responsabilité (performance et développement) pour avoir une équipe performante.
  • Entreprendre toute autre tâche assignée.
Profil recherché pour le poste : Chargé de Programme Urgence NOB
  • Diplôme universitaire supérieur en affaires internationales, économie, nutrition / santé, Agriculture, sciences de l'environnement, sciences sociales ou tout autre domaine pertinent ou premier diplôme universitaire avec années supplémentaires d’expérience professionnelle et / ou de formation / cours.
  • Avoir des connaissances techniques approfondies pour avoir fait partie des groupes ou équipes techniques.
  • Avoir dirigé la mise en œuvre des programmes pendant un minimum de 7 ans.
  • Avoir contribué aux discussions et aux décisions politiques.

Langue

  • Maîtrise de la langue anglaise (niveau C), du Français (niveau C), du Kiswahili et du Kirundi

Donnez 3 personnes de référence dont 2 professionnelles

CAPACITÉS ORGANISATIONNELLES DE BASE :

Objectif

  • Comprendre et communiquer les Objectifs stratégiques du PAM
  • Être une force de changement positif
  • Faire de la mission du PAM une source d’inspiration pour notre équipe
  • Rendre notre mission visible dans nos actes quotidiens

Ressources Humaines

  • Rechercher des moyens de renforcer les compétences des gens.
  • Créer une culture inclusive.
  • Etre un entraîneur et fournir une rétroaction constructive.
  • Créer un esprit de Je veux" / 'Nous voulons"

Performance

  • Encourager l’innovation et les solutions créatives
  • Prendre des engagements et de bonnes solutions
  • Etre décisif

Partenariat :

  • Connectez vous et partagez entre les unités du PAM.
  • Construire un partenariat externe fort.
  • Etre politiquement agile et adaptable.
  • Soyez clair sur la valeur que le PAM apporte au partenariat.

CAPACITÉS FONCTIONNELLES

Nom de la capacité: Description du comportement attendu pour le niveau de compétence

Cycle de vie du programme et l’assistance alimentaire: Afficher la capacité d’identifier le principal problème de la faim au niveau national ou sectoriel, concevoir et mettre en Modalités de transfert (vivres, cash ou bons) œuvre des programmes contextuels intégrants des analyses complexes et la gamme complexe d’outils d’aide alimentaire: Démontrer sa capacité à analyser et à consolider des informations quantitatives et qualitatives. de différentes sources (par exemple, des études de marché) pour éclairer la sélection des modalités de transfert et développement du programme

Vaste connaissance de zones spécialisées (Nutrition, VAM,…): Faire preuve de capacité d’interpréter les données de base dans le contexte des domaines spécialisés du PAM ; contribuer a la conception, a la mise en œuvre et au suivi des programmes techniques

Nom de la capacité: Description du comportement attendu pour le niveau de compétence

Programmation d’urgence: Afficher la capacité de traduire la compréhension des principes du programme en cas d’urgence et situations de conflit prolongées en approches pertinentes, efficaces et spécifiques au contexte

Engagement politique stratégique/Gouvernement: Elaborer des recommandations approfondies en utilisant différentes données (émanant par exemple du Gouvernement, de la recherche ou de son propre expérience) pour renforcer les entités nationales ou sectorielles et les programmes de sécurité alimentaires et nutritionnelle du Gouvernement

Critères de l'annonce pour le poste : Chargé de Programme Urgence NOB
Métier :
R&D, gestion de projets
Secteur d´activité :
Activités associatives
Type de contrat :
CDI
Région :
Bubanza - Bujumbura - Bururi - Cankuzo - Cibitoke - Gitega - Karuzi - Kayanza - Kirundo - Makamba - Muramvya - Muyinga - Mwaro - Ngozi - Rumonge - Rutana - Ruyigi
Niveau d'expérience :
Expérience entre 5 ans et 10 ans
Niveau d'études :
Bac+4
Langues exigées :
anglaiscourant
françaiscourant
Nombre de poste(s) : 1

Partagez cette offre avec votre réseau

Autres offres d’emploi susceptibles de vous intéresser

Accompagnateur Technique Régional

09/09/20 | ENABEL BURUNDI

Dans le cadre du Projet d’Appui Complémentaire à la Formation Professionnelle et Technique (ACFPT), l’Agence Belge de Développement au Burundi (Enabel) souhaite recruter deux (02) Accompagnateurs Techniques Régionaux.   Avoir un diplôme de Licence en scie ...

Région de : Bubanza - Bujumbura - Bururi - Cankuzo - Cibitoke - Gitega - Karuzi...

Programme Assistant

10/09/20 | PNUD BURUNDI

Background Le poste d’ A ssistant(e) au Programme, SC  est localisé au Burundi à Bujumbura et est sous la supervision générale du Spécialiste en SM/PF/SPSR de l’UNFPA et la supervision directe de l’Assistante au Programme. L’Assistant(e) de Programme, SC ...

Région de : Bubanza - Bujumbura - Bururi - Cankuzo - Cibitoke - Gitega - Karuzi...

Chargé du Suivi-évaluation

15/09/20 | PSI

1. Résumé: PSI est une organisation de santé mondiale de premier plan avec des programmes ciblant le paludisme, la survie de l'enfant, le VIH et la santé reproductive. Travaillant en partenariat dans les secteurs public et privé, et exploitant la pui ...

Région de : Bubanza - Bujumbura - Bururi - Cankuzo - Cibitoke - Gitega - Karuzi...

Associé de Recherche et Développement

05/09/20 | N.C.

Nous recherchons des profils et des CV d' Associés de Recherche et Développement  que nous enverrons à nos clients grands comptes pour leurs futurs besoins de recrutement. Missions: • Participer aux activités de recherche et développement; • Planifie ...

Région de : Bubanza - Bujumbura - Bururi - Cankuzo - Cibitoke - Gitega - Karuzi...